Xynthia + 10

Xynthia_10

Les 15 et 16 février 2020, à bord d’une voiture, nous étions quatre à longer la côte atlantique à la recherche des traces de la tempête Xynthia survenue pratiquement dix ans plus tôt.

Notre parcours commença sur la Pointe de la fumée à Fouras-les-Bains pour observer les « déconstructions » et la « renaturation » suite au passage de la tempête. Dans le quartier des Boucholeurs à Châtelaillon-Plage, nous avons expérimenté l’aménagement touristique sur les lieux-mêmes de la submersion. Ensuite, nous avons parcouru les imposantes digues édifiées à Saint-Clément-des-Baleines et à Ars-en-Ré, pour découvrir le lendemain la stèle comémorative du Port du Pavé ainsi que la rue délaissée du 14 juillet à Charron. Pour finir, la déambulation fut longue à La Faute-sur-Mer, depuis l’ancien camping jusqu’à la pointe d’Arçay.

La tempête Xynthia aura fait 47 morts, loin des 18 000 victimes du tsunami dans la région de Tohoku (dans le nord-est du Japon) survenu un an plus tard. Pourtant, Xynthia aura provoqué en France une émotion sans pareil. On se souvient du président de la république déclarant sur place que cet événement était une « catastrophe nationale, un drame humain avec un bilan épouvantable ».

Ce livre regroupe nos premières impressions, dix ans après, avant un travail davantage approfondi qui sera exposé dans les prochains mois.

Stéphanie Barbon, Patricia Cartereau, Éric Pessan et Jean Richer

Lire le livre "Xynthia + 10"

Sommaire du livre

Croquis de Patricia Carterea
Oublier Xynthia, un texte original de Éric Pessan
Seuls restent les arbres, un portfolio de Stéphanie Barbon et Jean Richer

Crédits de l'article

Févier  2020

Stéphanie Barbon & Jean Richer

Inscription Désinscription

Crédits

Association Atelier de recherche temporelle (RNA n°W851002261)
10-12 rue Saint Nicolas . 85200 Fontenay le Comte

Le contenu original de ce site est utilisable sous la licence Creative Commons : Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions
(CC BY-NC-SA 3.0 FR).